«

»

juin 25 2014

Imprimer ceci Article

Le gendarme enquête…

Le Parisien Mardi 24 juin 2014

Opérateurs Orange Bouygues SFR Free
Classement 1 2 3 4
Critères (258 indicateurs) 213/258 75/258 38/258 2/258
SMS reçus en – 30 s 98% 97,3% 96,5% 94,6%
Appels sans coupure pendant 2 mn 88,6% 80,9% 86,6% 84,8%
Internet navigation réussie 94,2% 95,8% 89,3 85,9%
Téléchargement débit moyen 9,3 Mbits/s 5,7 Mbits/s 4,2 Mbits/s 4 Mbits/s

Les critères des réseaux

Pour tenter de cerner au mieux la qualité de service des quatre réseaux de téléphonie mobile français (Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free), l’ Arcep, le gendarme des télécoms, a arrêté 258 indicateurs qui remettent les pendules à l’heure. Cet instantané de l’ Arcep a été pris au premier trimestre. Depuis, les opérateurs, qui voient dans la 4G une source de revenus, poursuivent leurs efforts pour gagner la course à la meilleure couverture réseau. Pas sûr, donc, que la photo de 2015 sera la même qu’aujourd’hui.

Si les réseaux des opérateurs ne sont pas tous aussi efficients, c’est parce que leur efficacité est le résultat d’un panachage de plusieurs critères complexes: le nombre d’antennes, leur emplacement, les fréquences utilisées, le matériel choisi, les logiciels installés, les connexions… ont chacun un impact qualitatif. Si l’on regarde critère par critère les taux de réussite aux tests, on constate qu’en France la qualité des réseaux n’est globalement pas mauvaise.

Cependant, lorsqu’on additionne, comme l’Arcep l’a fait, ces petites différences pour évaluer le service rendu au quotidien, on s’aperçoit qu’elles finissent par avoir un impact important sur la satisfaction du client. Rater plusieurs fois une connexion à Internet, voir sa communication coupée au bout de deux minutes ou ne rien entendre, peiner à regarder une vidéo … peut finir par irriter.

Mesuré dans 900 villes, dont beaucoup de petites communes, le débit Internet sur mobile 3G (incluant la 3G +, la H + … ) n’est pas le même pour tous les opérateurs. Et les différences peuvent être importantes. Ainsi, Orange offre un débit deux fois supérieur à celui de SFR et de Free. Vous voulez télécharger une photo, un CD? Cela prendra jusqu’à quatre fois moins de temps si vous êtes client Orange. Et cette rapidité est aussi plus fréquente: dans quatre connexions sur dix, le débit est supérieur à 8 Mbits/s sur Orange, chez Free, le dernier, c’est une sur dix.

Selon l’étude, depuis fin 2011, les débits sur le réseau de Bouygues Télécom s’envolent, faisant de lui le nouveau challengeur d’Orange. Le taux de navigations réussies est d’ailleurs le meilleur du panel, de même que l’envoi de gros documents à l’intérieur d’une habitation.

SFR assure qu’il prépare un réseau «de qualité», ayant opté pour «des technologies haut de gamme et une rénovation complète du réseau », Il fait basculer les villes progressivement, les unes après les autres, sur le réseau rénové, dit-il. Reste que, pour l’heure, l’ex-numéro deux du mobile se révèle moins performant que ses concurrents sur de très nombreux critères. Comme si la période floue que l’opérateur, récemment vendu vient de traverser avait pesé sur sa qualité.

Questions ?

Etant donné que les tuyaux sont identiques pour tous les opérateurs, qu’ils sont cédés par Orange (lui-même héritier de France Télécoms) il est logique, mais anti-concurrentiel, que Orange se réserve  la meilleure qualité de transmission/réception. La question est de savoir  pourquoi  et par quel tour de passe-passe Orange est le meilleur.

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://saint-sulpice-de-favieres.com/2014/06/le-gendarme-enquete/