Imprimer ceci Page

Eliane Larus

Larus-Paysage-américain-2001-1

Paysage américain 2001

Eliane Larus expose quelques-unes de ses œuvres dans sa galerie à Saint-Sulpice de Favières, au 14bis rue aux Fèves.

Elle nous parle de son travail : « Je n’ai pas le souci du réalisme ; au contraire j’ai besoin de prendre du recul, de tout transformer. Mes visages sont traités à plat, comme des masques privés de volume. Mes paysages n’ont pas de perspective réelle. Je cherche une distanciation. Le dessin est précis, je m’efforce de le dégager de l’anecdote par une étude formelle assez poussée …  »

Elle peint sur le cuivre et le verre, grave l’altuglas, incise la tôle, découpe le bois, gratte le linoléum, modèle la résine, avec des variations d’écriture et de style qui compliqueront la lecture de l’œuvre mais n’auront d’autre but que l’assujettissement du sujet à la forme. Son œuvre est déroutante à plus d’un titre.

Pendant dix ans elle a fait dessiner des enfants. En retour, ceux-ci lui ont inconsciemment transmis l’une des bases essentielles de l’art de notre temps : la liberté. Avec Dubuffet, Chaissac et les Cobra, elle a ce point commun important : à la recherche, comme eux, d’une expression primordiale, instinctive, elle a été, elle aussi, subjuguée par l’enfance. Elle fait partie de ceux qui sont secrètement hantés par cette mélancolie.

Site internet sur les écrits

Site internet sur les critiques.

 

Michael Lecomte.

Lien Permanent pour cet article : http://saint-sulpice-de-favieres.com/eliane-larus/