↑ Retour à Lieux-dit

Imprimer ceci Page

Rimoron

Le hameau de Rimoron est composé d’une ferme et d’un château. On a trouvé les traces d’une occupation romaine à Rimoron et au moulin de l’Ecurie – une tête d’homme en marbre blanc – découverte par Antoine Héron de Villefosse en 1912. Le moulage de cette tête est actuellement au musée d’Etampes, sous le nom de « tête de jeune combattant ».
Rimoron appartenait en 1340 aux sires de Tanlay, neveux et héritiers d’Alix de Saint-Yon, dame de Rimoron.
Le domaine fut vendu par eux aux religieuses de la Saussaye- lès-Villejuif (qui s’occupaient, à l’origine, dans la paroisse de Chevilly, d’une léproserie pour femmes de la Maison du Roi, fondée sous Louis VII 1).
Le domaine fut ensuite vendu aux Dames de la Royale Maison de Saint-Louis-de-Saint-Cyr, qui le possédaient en 1789. Celles-ci y avaient acquis la dîme, la moyenne et basse justice. La haute justice 2 appartenait au marquis de Bâville, ainsi que le droit de chasse.
Le château fut sans doute vendu comme bien national sous la Révolution. A cette époque, c’est M. Petit, maire de Saint-Sulpice, qui le possédait.
Au XIXe siècle, Rimoron appartint à la famille Collas, dont le chef avait réuni une collection d’antiquités: silex, monnaies, poteries, etc. Les journaliers avaient l’habitude de lui porter leurs trouvailles.
Dans le parc de Rimoron, on remarque un canal et des sources.

1 Louis VII, le Pieux: roi de 1137 à 1180.
2 La haute justice était relative aux crimes passibles de la peine de mort.

Lien Permanent pour cet article : http://saint-sulpice-de-favieres.com/lieux-dit/rimoron/